La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Vieillissement de la population : les collectivités locales en première ligne

Publié le 29 avril 2017

À la fois sociétal, sanitaire, économique et technologique, le vieillissement de la population et son maintien à domicile sont des enjeux majeurs pour les collectivités locales. La domotique offre de nombreuses solutions, déployées par certaines communes et Conseils généraux.

Confrontées au défi de l’âge, les collectivités territoriales doivent mettre en œuvre les politiques nationales mais également locales en fonction de la structure de leur population, très hétérogène selon les régions et les départements. « La prévention apparaît comme un des grands objectifs poursuivis par les collectivités territoriales, même si sa situation sur le terrain reste inégale » constate Rémy Marquier dans le dossier Solidarité et Santé consacré à l’action sociale des collectivités locales envers les personnes âgées(1).

La domotique apporte de nombreuses solutions

La filière électrique est au cœur de cet enjeu. L’installation électrique du logement apporte une aide précieuse pour garantir le niveau de sécurité et offrir le confort nécessaire au maintien à domicile. Les solutions techniques permettant de bien vieillir chez soi le plus longtemps possible sont nombreuses : automatisation des volets roulants, positionnement des prises et interrupteurs à hauteur d’homme, intégration de détecteurs de mouvement pilotant l’éclairage, pilotage de la température, etc.

Dans son étude sur l’action des collectivités locales, Rémy Marquier constate que « la domotique au service du maintien à domicile des personnes âgées est un axe d’intervention émergent, à l’origine de différentes réalisations ou projets sur les territoires visités » (lire encadré).

De nombreuses collectivités conduisent ainsi des actions afin de mieux faire connaître à leurs concitoyens âgés la domotique et les solutions existantes pour faciliter la vie à domicile.

Ces actions s’insèrent de surcroît dans des politiques nationales de la ville, du logement ou encore des transports. Ainsi, le lancement en 2013 de la filière industrielle de la Silver Économie a permis de structurer une industrie de pointe du vieillissement. La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement prévoit d’ailleurs de nouvelles aides pour faciliter l’accès des personnes âgées à la domotique.

De nombreuses communes s’engagent également aux côtés des bailleurs sociaux pour construire et adapter des logements intermédiaires, de plain-pied, à proximité des commerces. Car, plus globalement, c’est bien la ville dans son ensemble qui doit s’adapter à ses habitants âgés.

(1) « L’action sociale des collectivités locales envers les personnes âgées », Rémy Marquier, Dossiers Solidarité et santé n°71, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), décembre 2015.

Bon à savoir !

Avec sa mention “Habitat adapté à chacun”, le Label Promotelec Habitat Neuf invite les maîtres d’ouvrage à intégrer des équipements qui faciliteront la vie d’occupants en perte d’autonomie ou de mobilité : contrôle d’accès, protections mobiles extérieures, gestion automatisée des éclairages ou encore réseau de communication.

Le pack domotique : la technique au service du maintien à domicile

En Creuse, en Corrèze, en Haute-Vienne, dans le Loir-et-Cher notamment, plusieurs milliers de packs domotiques ont été déployés chez les personnes âgées. Proposés par les services des Conseils généraux au titre de leurs compétences dans le domaine social, ces packs sont en partie financés par les dispositifs gérés par les collectivités en fonction notamment des ressources des bénéficiaires. Ils comprennent trois éléments essentiels :

  • des capteurs de mouvement pour le déclenchement d’un parcours lumineux nocturne ;
  • un médaillon d’appel et des alarmes techniques ;
  • un boîtier de communication pour accéder aux services de téléassistance.
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur