La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Promotelec aux côtés de l’association Gascogne Toulousaine 2050 pour penser les territoires de demain

Publié le 01 août 2018

Le 17 mai dernier, Dominique Cottineau, Directeur en charge des Territoires chez Promotelec, est intervenu à Lias, dans le Gers, à l’occasion d’une conférence organisée par l’association Gascogne Toulousaine 2050. Thématique de cette journée : le réchauffement climatique et ses conséquences sur le territoire. Gérard Paul, maire de Lias et co-fondateur de l’association, nous explique ce qui a motivé cette initiative.

Gérard de l’association Gascogne Toulousaine 2050

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce qui mobilise aujourd’hui l’association Gascogne Toulousaine 2050 ?

C’est une association qui se veut définitivement tournée vers le citoyen. L’association Gascogne Toulousaine 2050 a été créée en début d’année par quatre élus avec l’objectif de mobiliser les citoyens sur les problématiques du quotidien. Nous avons choisi 2050 pour nous fixer une prospective de ce que sera notre territoire en 2050.

En tant qu’élu, il n’est pas toujours évident d’impliquer les citoyens dans ce qui anime et fait le territoire. L’association a pour vocation de fédérer et donner la parole à tout le monde et sur tous les sujets. Nous parlons aussi bien d’urbanisation que de climat, l’important pour nous est de recueillir l’avis des citoyens afin d’avancer sur des questions qui façonneront le territoire de demain.

Nous avons hérité d’un territoire magnifique et au travers de cette association, il s’agit de réfléchir ensemble à la manière de permettre aux générations futures de continuer d’en profiter.

Promotelec est intervenue lors de votre dernière conférence consacrée au réchauffement climatique. Quel était l’objectif de cette conférence ?

C’était la première conférence du genre que nous organisions et l’objectif était d’informer les citoyens sur le réchauffement climatique et ses conséquences sur notre territoire. Une problématique bien réelle puisque nous venons notamment d’être touchés par les inondations.

L’idée était donc d’apporter à nos administrés un éclairage pédagogique grâce à l’intervention d’acteurs experts pour mieux comprendre les dérives climatiques actuelles.

Conférence organisée par l’association Gascogne Toulousaine 2050 sur le réchauffement climatique et ses conséquences sur le territoire

La conférence a suscité beaucoup d’intérêt, une quarantaine de personnes a pu y assister et je suis régulièrement sollicité depuis pour en programmer une nouvelle, ce qui est très positif pour la suite.

Qu’attendez-vous d’un interlocuteur comme Promotelec ?

Je connais Dominique Cottineau depuis déjà de nombreuses années et je suis convaincu de l’utilité de Promotelec. Inviter Dominique à cette conférence nous a permis de bénéficier d’un regard expert sur les problématiques d’habitat et de sécurité projetées sur les prochaines années.

Par ailleurs, nous avons actuellement un projet de création d’un lotissement communal et je souhaite intégrer Promotelec autour de la table car nous voulons travailler le bilan carbone de ce projet.

Je pense que la position de Promotelec vis-à-vis du carbone est la bonne et j’aimerais donc qu’elle nous accompagne dans cette opération afin de profiter de ses compétences en matière de développement de bâtiments éco-responsables.

Vous êtes maire de Lias mais aussi vice-président de la Communauté de communes de la Gascogne Toulousaine qui doit approuver avant le 30 novembre prochain son Plan climat-air-énergie territorial (PCAET). Quelles seront les grandes lignes de ce plan ?

La dominante de ce plan sera surtout agricole car c’est le cœur de notre territoire. Ensuite, ce programme fera une grande place aux transports et à la manière dont nous pouvons améliorer l’impact carbone de notre mobilité.

Nous manquons de transports en commun et chaque jour, 14 000 véhicules circulent sur le territoire, ce qui nous confère un très mauvais bilan carbone sur ce terrain.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur