La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Rester chez soi avec le pack domotique

Publié le 20 avril 2017

Depuis 2006, le Conseil général de la Creuse équipe les personnes âgées de packs domotiques pour faciliter leur maintien à domicile. Une expérimentation a d’abord eu lieu auprès d’une quinzaine de foyers avant que le déploiement ne s’intensifie en 2010. Plus de 1 000 logements ont déjà été équipés d’un pack domotique dans le département. Et les demandes continuent d’affluer, à raison de 25 à 30 packs par mois.

repere-gris-2

Ville : Guéret

Département : Creuse

Enjeu : Habitat adapté

Thème : Solutions domotiques pour le maintien à domicile

carte-de-france-Saint-sulpice-le-gueretois

Avec 35 % de personnes âgées de 60 ans et plus, dont 15 % d'au moins 75 ans, la Creuse est le département le plus âgé de France. « Elle est aujourd’hui ce que sera le reste de l’Europe dans 20 ans », explique Éric Correia, président de l’agglomération du Grand Guéret et Conseiller régional*. L’idée était donc de trouver des moyens innovants et sécurisants pour permettre à cette population de rester chez elle le plus longtemps possible dans de bonnes conditions.

Ces packs comprennent :

  • des capteurs détectant les mouvements et déclenchant un parcours lumineux de la chambre aux toilettes ;
  • un médaillon d’appel en cas de chute ou de malaise, à porter au poignet ou en collier ;
  • un boîtier de communication permettant d’accéder à une plateforme de téléassistance 24h/24 et 7 jours/7, ou à la centrale de téléassistance de prendre des nouvelles de personnes parfois isolées ;
  • des alarmes techniques : détecteurs de fuite de gaz, de fumée et de températures extrêmes (canicule ou grand froid), reliés au transmetteur de téléassistance.

Proposés par les services du Conseil général au titre de ses compétences dans le domaine social, les packs domotiques sont en partie financés par les dispositifs d’aide gérés par les collectivités : allocation personnalisée d’autonomie (APA), prestation compensatoire du handicap (PCH), etc. Le Conseil général peut également accorder des aides pour la mise en sécurité des installations électriques, rendue nécessaire lors de l’installation d’un pack domotique.

Une bonne idée qui fait des petits

Depuis, le projet s’est essaimé dans d’autres départements, souvent avec l’accompagnement de la Creuse, sollicitée pour apporter son expertise. En Corrèze, l’objectif est fixé à 2 500 packs au total et en Loir-et-Cher à plus de 1 500. L’expérimentation est en cours en Haute-Vienne.

Outre l’habitat privé, d’autres marchés semblent porteurs. C’est notamment le cas des résidences services intéressées notamment par la gestion automatisée du contrôle d’accès, des éclairages ou encore du chauffage, et des bailleurs sociaux, qui souhaitent anticiper le vieillissement de leurs locataires.

Dans la Creuse, la deuxième génération de packs domotiques est à l'étude. Une tablette devrait faire office de "cahier de liaison numérique", afin d'améliorer le lien entre les différents intervenants à domicile.

*Eric Correia était 1er vice-président de la Communauté de communes de Guéret Saint-Vaury lors du tournage de la vidéo présentée dans cet article. 

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur