La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Rénovation d’une échoppe bordelaise : André Pouget nous raconte son projet

Publié le 06 février 2019

Accompagné par l’architecte Armelle Canchon dans la rénovation de sa résidence personnelle, une échoppe en pierre datée de la fin du 19ème siècle située à Bordeaux, André Pouget, président du bureau d’études thermiques Pouget Consultants, est parvenu à faire de ce bâti un projet de réhabilitation exemplaire, distingué lors des derniers Trophées Promotelec dans la catégorie « maison individuelle ». Il nous dévoile les clés de cette opération.

Cela fait quarante ans que votre bureau d’études thermiques s’illustre dans le domaine de la construction et de la rénovation. Parmi tous les projets sur lesquels vous avez travaillé, qu’est-ce que celui-ci a de particulier ?

Pour moi, ce projet est déjà particulier car il s’agit de la maison dans laquelle je vis avec ma famille. Ensuite, côté bureau d’études, chez Pouget Consultants, nous intervenons rarement sur la maison individuelle mais plus sur des immeubles collectifs (copropriété, bailleurs sociaux) et tertiaires. Nous avons néanmoins conservé la même approche que celle adoptée pour les autres projets, à savoir œuvrer pour aller vers la sobriété, la frugalité, réduire au maximum les besoins, pour un résultat durable avec un bâtiment bien isolé.

Quels étaient les objectifs initiaux du projet ?

L’objectif principal était d’être sur un projet basse consommation, en énergie mais aussi en eau. Nous avions également la volonté d’améliorer la performance environnementale du bâti en réduisant significativement ses émissions carbone. L’idée, enfin, était d’obtenir un habitat qui permette de préserver la santé et le bien-être de ses occupants.

Pourquoi était-ce important de privilégier une rénovation responsable ?

Pour moi, c’était la priorité, un passage obligé. Dans une rénovation, la maîtrise d’énergie n’est pas une fin en soi, il faut penser à l’impact sur l’environnement, aux conditions de vie des habitants.

Protéger le caractère ancien du bâti vous a-t-il freiné dans votre projet ?

C’est un exercice un peu plus délicat car il faut pouvoir conserver le patrimoine, voire le valoriser tout en respectant les spécificités du bâti ancien, une règle du jeu que nous avons volontiers acceptée.

 

Echoppe-Bordeaux-rue-centrale

Quelles solutions avez-vous utilisé pour améliorer la performance du logement ?

Nous avons réalisé l’isolation des façades, par l’intérieur pour les murs côté rue, avec 10 cm de laine minérale, et par l’extérieur pour les murs côté jardin, en utilisant notamment 14 cm de laine de roche sous bardage bois. Nous avons également isolé le plancher bas, une opération particulière car nous avons utilisé des panneaux d’isolation sous vide pour gagner en hauteur.

En matière d’équipements, nous avons également visé des équipements performants, avec un recours appuyé aux énergies renouvelables : pompe à chaleur au fluide R32, poêle bois, chauffe-eau thermodynamique, système de production d’électricité photovoltaïque, ECS solaire estivale.

Que vous a apporté de travailler avec Promotelec ?

Ce projet fait partie des premières opérations certifiées par le Label Promotelec Rénovation Responsable. Cette démarche de certification nous a permis d’être suivis par des experts tout au long du projet, garantissant ainsi un certain confort dans la poursuite de l’opération, une assurance du respect de la qualité finale. Cette démarche a permis d’aboutir à un résultat à la hauteur de nos ambitions de départ et obtenir un habitat qui combine sobriété et confort de vie.

Echoppe-Bordeaux-Façade-rue
Echoppe-Bordeaux-SDB-petits-enfants
Echoppe-Bordeaux-le-vivoir-vue-général
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur