La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Le programme Advenir finance désormais les bornes de recharge publiques

Publié le 13 avril 2018

Prévu jusqu’ici pour financer les bornes de recharge privées, le programme Advenir évolue pour contribuer au développement du parc de recharge publique. D’ici à 2020, 3 000 points de recharge installés en voirie devraient être financés.

Depuis son lancement en 2016, le programme Advenir a permis de financer pas moins de 1 300 points de recharge électriques, installés dans des parkings et des immeubles collectifs.

Fonctionnant grâce au mécanisme des certificats d’économie d’énergie (CEE), Advenir vient d’être reconduit par l’arrêté du 8 février 2018 pour deux années supplémentaires, donc jusqu’au 31 décembre 2020.

Initialement prévu  jusqu’au 31 décembre 2017, le dispositif profite de la quatrième période des CEE pour continuer de soutenir l’électromobilité et participer au déploiement du réseau de recharge des collectivités territoriales.

Sur les 13 700 nouveaux points de recharge que prévoit de financer le programme d’ici à 2020, un objectif de 3 000 unités installées en voirie a en effet été défini.

Quels types d’installations sont éligibles au programme Advenir ?

  • les points de recharge en habitat collectif, prévus pour une utilisation individuelle ou collective ;
  • les points de recharge non accessibles au public sur le parking d’une entreprise ou d’une personne publique ;
  • les points de recharge accessibles au public sur des espaces privés ;
  • les points de recharge accessibles au public installés sur des espaces publics (voirie).
Type de bénéficiaireTaux aide totalPlafond (en euros)Plafond avec bonus pilotage énergétique (en euros)
Entreprise et personne publique : parking privé40%1 0001 360
Entreprise et personne publique : parking public40%1 5001 860
Voirie : parking public40%-1860
Résidentiel collectif : solution individuelle50%600960
Résidentiel collectif : solution collective50%1 3001 660

Pour prétendre au financement d’Advenir, les collectivités ne peuvent dépasser 50 points de recharge par projets, une condition qui doit permettre au programme de soutenir le plus grand nombre d’initiatives.

Par ailleurs, les collectivités à la tête de projets qui bénéficient déjà des Programmes d’investissement d’avenir (PIA) de l’Ademe ne peuvent soumettre de demande pour profiter également du dispositif Advenir.

Advenir : de nouveaux financeurs au programme

L’équipe en charge d’Advenir se compose de grands acteurs de l’énergie et de la mobilité électrique. On retrouve ainsi l’Avere France qui pilote le programme et s’occupe de la gestion du fonds de financement ou l’entreprise EcoCO2 qui veille au suivi du programme.

Au niveau des financements, EDF soutient Advenir depuis son lancement en tant qu’obligé. Pour cette deuxième phase, trois nouveaux obligés viennent compléter le projet : Bolloré Energy, SCA Pétrole et Dérivés et Société d’Importation Leclerc.

Ce renfort permet au programme Advenir de disposer désormais d’un budget de 19,92 millions d’euros pour les deux années à venir.

Bornes de recharge publiques : où en est-on ?

Les Assises de la mobilité, qui se sont tenues fin 2017, ont été l’occasion pour l’Avere-France et le Gireve (groupement pour l’itinérance de la recharge des véhicules électriques) de dresser un bilan de l’état du réseau de recharge publique français.

Les deux organismes faisaient alors état d’un parc de 7 242 stations, soit 20 048 points de charge sur le territoire, des chiffres en hausse de 35,5 % par rapport à 2016. Au parc public s’ajoute les points de charge privés, installés à domicile ou sur le lieu de travail, qui dépassent les 100 000 bornes de charge aujourd’hui.

>> Pour consulter le cahier des charges à respecter avant d’effectuer votre demande de financement et avoir toutes les informations sur le programme, rendez-vous sur le site d’Advenir.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur