La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Le photovoltaïque citoyen, un moyen pour profiter du potentiel solaire des bâtiments publics

Publié le 19 mars 2020

Soumises à une obligation de résultats de la part du gouvernement en matière de développement des énergies renouvelables (EnR), les collectivités locales peuvent rencontrer des difficultés freinant leur action sur ce terrain. Les intercommunalités, les communes, n’ont pas toujours les compétences techniques requises, ou les moyens humains et financiers pour lancer les opérations attendues. Afin d’accélérer le déploiement d’installations de production d’EnR, de plus en plus d’initiatives citoyennes voient le jour partout en France. Pour en savoir plus sur ce type de projet, nous avons interrogé Jacques Marty, co-président de l’association 1, 2, 3 Soleil !, située à Niort (79), dont l’action vise à favoriser l’essor du photovoltaïque citoyen dans les Deux-Sèvres.

 

Qu’est-ce que l’énergie renouvelable citoyenne ? 

Cette énergie renouvelable est qualifiée de citoyenne car elle émane de projets financés, en partie, par les citoyens.

Nous avons créé l’association 1, 2, 3 Soleil ! en mai 2019 avec le souhait de participer à la transition énergétique de la région en développant le photovoltaïque. Nous avons constaté que peu de choses avaient été faites jusqu’ici sur notre territoire en matière d’énergie solaire, contrairement à l’éolien qui est beaucoup plus présent. Le photovoltaïque permet aussi de sortir des projets plus rapidement, quand l’éolien demande des années pour se mettre en place.

 

Jacques Marty, co-président de l’association 1, 2, 3 Soleil !

Notre action consiste donc à inclure une participation citoyenne dans  le développement de projets d’installations photovoltaïques sur les bâtiments publics. L’investissement citoyen représente généralement 20 % du montant total du projet. Ce sont des participations acquises sous forme d’actions pour lesquels les citoyens investisseurs perçoivent ensuite une rémunération.

Une fois cette partie du financement réunie, nous démarchons les banques pour emprunter le reste des fonds nécessaires à la tenue du projet. Nos opérations bénéficient également du soutien de la Région qui abonde chaque euro investi par les citoyens.

Quelles sont les motivations qui vous ont poussé à créer cette association ?

Les communes ont pendant longtemps été hésitantes à se lancer dans le développement de projets photovoltaïques, et cela pour plusieurs raisons : peur du risque que peuvent présenter de telles opérations, méconnaissance du secteur et des acteurs à solliciter, mauvaise image du photovoltaïque, etc. L’aspect financier continue d’être un frein pour bon nombre de collectivités locales qui n’ont pas les moyens d’être pleinement actives sur ce sujet des énergies renouvelables.

Au-delà d’un manque constaté d’installations, l’association a également été créée pour répondre à l’envie grandissante d’agir collectivement en faveur de l’environnement. Les mentalités sont en train de changer vis-à-vis du photovoltaïque. De plus en plus de gens sont volontaires pour participer à la transition énergétique du pays mais ne savent pas vraiment comment faire. Ils vivent en appartement, ou dans des pavillons, et ne sont pas en mesure d’implanter de telles structures sur leur toiture.

Ils ont, qui plus est, une certaine méfiance à l’égard des projets mis en place par le gouvernement et veulent être rassurés quant à l’utilisation de leur argent. Nous leur donnons ainsi l’opportunité de concrétiser cette volonté d’agir en prenant part à des projets qu’ils peuvent suivre et dont ils peuvent apprécier les retombées.

Comment s’organise votre activité ?

Nous cherchons des projets avec les mairies, et en nous aidant d’un rapport réalisé par la communauté de communes de Niort qui fait état du potentiel solaire du territoire, ainsi que des travaux du Centre régional des énergies renouvelables (Crer). Ces données nous permettent d’identifier les meilleurs sites pour  produire de l’énergie photovoltaïque.

Quels sont les projets en cours ?

Si la nouvelle équipe municipale ne remet pas en cause le projet actuel,  nous équiperons, cet été, la toiture d’une école primaire, située sur la commune de Magné, à côté de Niort, de 120 panneaux photovoltaïques. En plus de réunir tous les critères techniques pour réaliser ce type d’installation (bon niveau d’ensoleillement, pas d’ombrage, charpentes traditionnelles saines, raccordements fonctionnels), ce premier projet a également une portée  éducative.

Nous travaillons sur un autre projet pour recouvrir un local technique sur lequel seront installés des panneaux photovoltaïques d’une puissance totale de 100 kilowatts-crête.

À qui faites-vous appel pour réaliser ces opérations ?

Nous travaillons avec le Crer qui dispose d’une grande expertise technique dans le domaine des énergies renouvelables. Sa société Demosol s’occupe de financer et de gérer la construction de projets de toitures photovoltaïques pour les bâtiments des collectivités. Elle prend en charge nos projets.

>>Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l'association 1,2,3 Soleil !. 

ParlonsPV.com : le nouveau site d’informations sur le photovoltaïque

Pour accompagner le développement du photovoltaïque en France, Promotelec s’engage auprès des installateurs électriciens afin de leur apporter les informations utiles pour se lancer dans cette activité et mener à bien des projets photovoltaïques. C’est dans ce sens que l’Association a créé ParlonsPV.com, un nouveau site pour guider les professionnels dans toutes les étapes d’installation en leur expliquant les bonnes pratiques à appliquer pour réussir leurs interventions.

ParlonsPV.com fait partie des supports créés par Promotelec dans le cadre de sa nouvelle campagne de communication digitale « Les essentiels de Promotelec pour les installations photovoltaïques », réalisée en partenariat avec ses partenaires FASE (Fonds d’Action pour la Sécurité Électrique) et le GMPV-FFB (Groupement des Métiers du Photovoltaïque), à destination des professionnels du photovoltaïque.

>> Pour plus d’informations, www.parlonspv.com.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur