La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Un laboratoire vivant pour favoriser l’économie du maintien à domicile et le bien vieillir

Publié le 14 avril 2017

À Nîmes, la Fondation I2ML (Institut Méditerranéen des Métiers de la Longévité) dispose d’un outil unique en son genre, le Living Lab : cet appartement équipé de 80 m² est un véritable laboratoire d’observation des usages et des comportements. À la pointe de la technologie, il permet d’évaluer les produits, services et technologies innovantes visant à améliorer le quotidien des personnes âgées.

repere-gris-2

Ville : Nîmes

Département : Gard

Enjeu : Habitat adapté

Thème : Amélioration du quotidien des personnes âgées

carte-de-france-nîmes

Le Living Lab est un appartement expérimental permettant de mettre en situation les solutions techniques et les aménagements destinés aux personnes âgées, afin de réaliser des tests relatifs à l’usage et à l’ergonomie. Réalisées au plus proche de la réalité quotidienne, ces expérimentations ont deux objectifs principaux :

  • améliorer le quotidien des personnes âgées en leur permettant de vivre le plus longtemps chez elle et de s’y sentir en sécurité ;
  • favoriser l’émergence et le développement d’une filière « Longévité » dans la région Occitanie. La Fondation I2ML(1) apporte ainsi son soutien méthodologique aux entreprises innovantes, ainsi que des outils de conception leur permettant de développer des solutions adaptées à un public âgé.

Le Living Lab s’adresse également aux organismes de formation dans le domaine du bien vieillir et aux aidants professionnels et familiaux. Ils peuvent y bénéficier d’une sensibilisation aux solutions existantes pour faciliter le maintien à domicile. Les institutionnels publics et privés impliqués dans l’action sociale en faveur des personnes âgées bénéficient également d’une aide à la réflexion et d’un accompagnement concernant les politiques qu’ils souhaitent mettre en place.

L’appartement reconstitué au sein du Living lab a été équipé d’un couloir d’observation périphérique muni de miroirs sans tain donnant sur chacune des pièces. Un système de caméras et de micros permet d’enregistrer en continu l’activité au sein de chaque pièce et de le retransmettre à la régie, le cerveau du laboratoire. En complément, une batterie de capteurs domotiques ont été installés, tels que des capteurs d’ouverture de portes, de CO2, d’écoulement de l’eau, de fumée, de luminosité, de présence, de suivi de déplacement. Ces équipements permettent de prévoir un maximum de scénarios de façon à pouvoir s’adapter au plus grand nombre de situations de tests possible.

(1) L’ I2ML est la fondation partenariale de l’Université de Nîmes. Elle est financée et soutenue par la région Occitanie (ex : Languedoc-Roussillon), l’Europe, la communauté d’agglomération Nîmes Métropole, l’Université de Nîmes, les membres fondateurs (Malakoff Médéric, Matmut, Crédit Mutuel, Alès Agglomération…) et les partenaires privilégiés (association Promotelec, CHU Nîmes, Conseil général du Gard, CCI Nîmes, etc.).

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur