La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

La FNCCR lance le programme CEE – ACTEE 2 pour rénover les bâtiments publics

Publié le 03 juin 2020

Un an après avoir initié le programme ACTEE 1  (Actions des collectivités territoriales pour l’efficacité énergétique), la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) lance en partenariat avec EDF, ACTEE 2, un nouveau programme CEE qui participe aujourd’hui au plan de relance économique du pays. L’objectif du programme reste similaire à celui d’ACTEE 1, à savoir continuer d’accélérer la rénovation des bâtiments publics en donnant les moyens aux collectivités de développer des projets vertueux sur les plans énergétique et environnemental. Hadrien Serougne, Responsable programmes énergies et Coordinateur National programmes ACTEE, nous en dit plus sur ce programme.

Comment va s’articuler le programme ACTEE 2 ?

Le programme ACTEE 2 est basé sur le modèle d’ACTEE 1, tout en s’élargissant à d’autres secteurs et différentes missions.

La première mission consistera à créer une cellule d’appui aux collectivités pour favoriser leur transition énergétique. Un numéro vert sera notamment mis en place pour répondre à toutes leurs questions, qu’elles soient juridiques ou techniques.

Le programme comprend également une mission de financement, beaucoup plus importante que celle prévue dans le programme précédent, car nous passons d’un objectif de 2,5 térawattheures (TWh) pour ACTEE 1 à 20 TWh pour ACTEE 2, sur la période 2020-2023, ce qui représente une enveloppe d’environ 100 millions d’euros.

Hadrien-Serougne,-Responsable-programmes-énergies-et-Coordinateur-National-programmes-ACTEE

Quels sont les appels à projets prévus par ce programme ?

Plusieurs vagues d’appels à manifestation d’intérêt (AMI) doivent en effet permettre de concrétiser ce programme. Nous encouragerons les collectivités à se mutualiser entre elles, des communes aux départements en passant par les régions, afin qu’elles candidatent ensemble pour mettre en place des actions de rénovation.

Il s’agira en premier lieu d’actions de ressources humaines afin de renforcer le réseau d’économes de flux constitué à l’occasion d’ACTEE 1 (60 personnes). On vise ainsi entre 250 et 300 économes de flux pour ACTEE 2. Nous lancerons également des AMI spécifiques à destination des bâtiments communaux, des centres hospitaliers, des EPHAD publics. Des sous-programmes seront également créés pour les bâtiments classés et les piscines municipales.

Aussi, alors qu’ACTEE 1 se concentrait sur la France métropolitaine, ACTEE 2 s’étend cette fois aux DOM-TOM, ce qui laisse présager des AMI spécialement dédiés aux territoires d’outre-mer pour coller à leurs besoins en matière de chauffage ou de climatisation.

Enfin, avec ACTEE 2, nous mettrons à la disposition des collectivités des guides, des fiches conseils et des boîtes à outils pour les guider dans la mise en place de leur stratégie patrimoniale dans leur programme pluriannuel d’investissement. Il s’agira notamment de les aider à réaliser des audits et à prioriser leurs investissements.

Comment ACTEE 2 s’inscrit aujourd’hui dans le plan de relance de l’économie du gouvernement ?

La FNCCR intervient pour soutenir les collectivités dans leurs efforts d’efficacité énergétique et de rénovation des bâtiments publics, des axes qui vont participer à la sortie de crise.

Avec ACTEE 2, l’objectif est vraiment d’instaurer un cercle vertueux pour réinjecter du financement dans l’organisation des collectivités, qui le réinjecteront ensuite dans l’économie locale en sollicitant des prestations auprès d’une chaine d’acteurs, des bureaux d’études, aux personnes qui vont réaliser  les travaux, ce qui créera une dynamique bénéfique à la relance de l’économie.

Nous avons calculé qu’un euro engagé dans ACTEE génère au final 10,44 euros de travaux.

>> Pour plus d’informations sur le programme ACTEE 2, rendez-vous sur www.fnccr.asso.fr.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur