La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Enedis s’engage pour favoriser la transition énergétique de l’habitat social

Publié le 05 novembre 2019

Le distributeur d’électricité a signé un partenariat avec CDC Habitat qui porte notamment sur le transfert des colonnes montantes ou le développement des infrastructures de recharge de véhicules électriques. Promotelec vous explique en quoi consiste cette nouvelle convention.

Un secteur clé pour réussir la transition énergétique

Avec 35 millions de logements, le secteur des bâtiments résidentiels est au cœur des politiques gouvernementales pour réussir la transition énergétique de la France. Combiné avec le tertiaire, c’est le deuxième secteur émetteur de gaz à effet de serre du pays, avec 27 % des émissions (1), juste derrière celui des transports, et le premier consommateur d’énergie, avec 45 % de la consommation finale énergétique du pays (2).

Pour rendre le parc de logements national moins énergivore et améliorer significativement son bilan carbone, les acteurs impliqués dans cette transition doivent aujourd’hui orienter une partie de leurs efforts vers l’habitat social. Le parc HLM compte en effet 4,6 millions de logements en France, dans lesquels résident 10 millions de personnes.

C’est pour agir sur ce terrain que la société Enedis vient de signer une convention avec le bailleur social CDC Habitat pour un partenariat  qui engage les deux cosignataires sur une série d’actions visant à favoriser la transition énergétique de l’habitat social.

Ces mesures sont réparties selon quatre axes de travail. Il s’agit en premier lieux pour Enedis et CDC Habitat d’accompagner la maîtrise des besoins énergétiques. Pour cela, la convention prévoit de faciliter le raccordement des bâtiments, mais aussi l’installation de moyens de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables et l’autoconsommation. Il est enfin question de mettre à disposition les données agrégées de consommation des immeubles collectifs.

Dans son deuxième volet, la convention entend aussi favoriser le transfert en concession des colonnes montantes électriques.

Le soutien à la mobilité électrique fait également partie des engagements définis par ce partenariat, avec un troisième axe consacré à l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques en parking, et le développement de services de mobilité permettant aux résidents l’accès à l’autopartage électrique.

Pour Enedis et CDC Habitat, toutes ces initiatives doivent s’accompagner d’un réel effort de communication pour faire comprendre ces évolutions aux usagers et leur permettre d’en profiter. C’est pourquoi, les dernières mesures du plan d’actions doivent servir à développer l’information des locataires sur l’optimisation de la consommation d’électricité, ainsi que la maîtrise des charges collectives, via notamment l’installation des compteurs Linky pour les services généraux des immeubles.

Enedis renforce son appui auprès des collectivités

Cette nouvelle convention est l’occasion pour Enedis de réaffirmer sa présence aux côtés des collectivités et des bailleurs sociaux afin de les aider à asseoir localement leur politique de transition énergétique et atteindre ainsi les objectifs fixés par le gouvernement. Un rôle qui avait déjà conduit le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité à signer il y a quelque mois une convention publique avec l’Association des maires de France (AMF) pour soutenir les territoires dans l’électrification des bus ou encore le déploiement du parc de recharge publique.

>> Pour plus d’informations www.enedis.fr

>> Pour plus d’informations www.cdc-habitat.com

1) Données ministère de la Transition écologique et solidaire

2) Données ministère de la Transition écologique et solidaire

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur