La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Economies d’énergie : le gouvernement finance 13 nouveaux projets

Publié le 31 décembre 2019

Lancé en mai 2019 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’appel à programmes CEE permet à 13 projets supplémentaires de bénéficier d’un accompagnement de l’Etat pour se concrétiser. Le budget alloué est fixé à 55 millions d’euros, financé par le dispositif des certificats d’économies d’énergie. Promotelec vous dévoile les initiatives sélectionnées.

 

Cette nouvelle vague de projets porte à 48 le nombre total des programmes d’actions soutenus par le gouvernement sur la période 2018-2021. En accompagnant le développement de ces opérations, il entend donner la visibilité nécessaire à l’ensemble des acteurs pour atteindre les objectifs de baisse de la consommation d’énergie.

Choisis en fonction de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience, ces 13 projets s’articulent autour de deux principales orientations. Une première qui vise à sensibiliser et informer les ménages, collectivités et entreprises d’Outre-Mer, de Corse et des îles du Ponant non interconnectées sur les économies d’énergie. Une deuxième, qui consiste à développer la logistique et la mobilité économes en énergies fossiles.

Concernant les zones non interconnectées d’outre-mer, trois projets vont être développés, dont un qui sera mis en place sur l’île de la Réunion et doit consister au développement d’un outil pour réaliser un diagnostic thermique et énergétique personnalisé au sein des logements individuels de la population qui ne bénéficie d’aide financière. L’opération devrait permettre d’établir un diagnostic pour au moins 3.000 logements.

Le projet proposé par l’Association française du froid a également été retenu. L’organisme prévoit ainsi de former pas moins de 3.000 professionnels de la climatisation afin d’apporter une réponse efficace aux besoins des ménages, des collectivités et des entreprises sur ce terrain.

Des programmes innovants pour favoriser la mobilité propre

Sur le volet mobilité douce, Toulouse métropole s’est distinguée grâce au projet ECO MODE, un programme d’incitation à la mobilité décarbonée. Il s’agit notamment ici de créer pour chaque citoyen, un compte de mobilité décarbonnée qui pourra être crédité de « mobicoins » après avoir accompli un acte vertueux en matière de déplacement propre, qui pourront ensuite se transformer en avantages tarifaires ou relatifs à des activités culturelles.

Avec son projet Agremob, également sélectionné, la société Atlantech s’est fixé pour objectif de changer l’attitude et le comportement des citoyens vis-à-vis de leur mobilité, en développant de nouveaux services de transport et en créant des solutions incitant à la mobilité durable. Parmi elles, Atlantech annonce le lancement d’un agrégateur territorial, sous forme de coopérative locale, dont la mission sera d’évaluer et de garantir les réductions de consommation énergétique et les réductions de GES associées.

 

Pour découvrir l’ensemble des projets, cliquez ici.

 

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur