La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Promotelec fait évoluer son référentiel de certification dédié à l’habitat neuf

Publié le 15 octobre 2020

Cette nouvelle version du référentiel Promotelec Habitat Neuf conserve l’option « Territorialisation » pour satisfaire aux attentes des collectivités, et prévoit certaines dispositions pour permettre aux porteurs de projets d’améliorer leurs opérations de construction de logements.

Territorialisation pour plus de proximité

Promotelec lance une nouvelle version de son référentiel de certification Habitat Neuf pour accompagner les acteurs du logement, bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, bureaux d’études, vers un habitat durable et évolutif, qui soit adapté aux changements de modes de vie et aux enjeux sociétaux actuels et futurs.

Créée en 2014, la certification n’a cessé d’évoluer pour viser avec cette 8ème mouture, un modèle de logement toujours plus performant, aussi bien sur le plan énergétique qu’environnemental. Pour y parvenir, Promotelec a choisi l’année dernière de donner une dimension territoriale à sa certification en intégrant dans la version précédente du référentiel une option nommée « Territorialisation ».

Cette option donne la possibilité aux demandeurs de valoriser leur opération sur un territoire spécifique en répondant aux exigences attendues de la collectivité en question. Paris a été la première ville à pouvoir expérimenter cette option, avec un cahier des charges rassemblant des critères de performance de la certification Habitat Neuf à respecter pour bénéficier d’aides financières.

La nouvelle version rend l’option accessible à l’ensemble des territoires, permettant à chaque collectivité d’adapter la certification Habitat Neuf selon ses exigences.

Construire maintenant en pensant à demain

L’un des intérêts majeurs de la certification Habitat Neuf proposée par Promotelec est qu’elle permet de construire des logements qui s’inscrivent dans la durée, sans risquer l’obsolescence, en prenant de l’avance sur les exigences requises aujourd’hui en matière de performances énergétiques et de confort de vie.

Les options « Habitat Respectueux de l’Environnement (HRE) » et « Habitat Adapté à Chacun (HAC) » font partie des dispositions du référentiel qui participent à l’amélioration des logements pour aboutir à un modèle d’habitat qui soit peu énergivore et bas carbone, mais aussi capable d’évoluer en fonction des besoins de l’occupant.

Alors que la version précédente du référentiel était l’occasion de renforcer l’ergonomie et la qualité acoustique du logement, cette nouvelle édition prévoit de nouvelles exigences liées à la qualité de l’air intérieur.

Sur ce terrain, de nouveaux marquages qualité sur les installations de ventilation, de chauffage, d’eau chaude sont disponibles. L’exigence sur la performance du groupe de ventilation en maison individuelle a également été augmentée, suite aux retours terrain et à l’évolution des produits disponibles sur le marché.

Le référentiel vise également à réduire encore davantage l’empreinte environnementale et les émissions de CO2 des logements en actualisant les seuils de performance au regard de l’évolution des objectifs nationaux fixés par la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC). Des niveaux de performance qui permettent de certifier la qualité du projet sur la durée.

L’option « Habitat Adapté à Chacun » instaure quant à elle une dimension connectée au logement. Pour la gestion de chauffage, elle prévoit la mise en œuvre d’un thermostat communicant permettant a minima le pilotage de son chauffage à distance, et la création de scénarii de chauffe. L’accès à une installation multimédia est également garanti avec la mise en œuvre, a minima, d’une prise RJ45 par chambre et de trois prises dans le salon.

>> Pour plus d’informations sur la certification Promotelec Habitat Neuf, cliquez ici.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur